• Lieux : Zone strictement protégée du Grand Gobi, parc A dans le sud-ouest de la Mongolie
  • Dates d’activité : 2007 – 2010

Aspects

Faire respecter la protection de l’habitat du chameau sauvage de Bactriane dans la zone de protection spéciale du Grand Gobi A, en Mongolie, et travailler avec les communautés locales pour réduire leur impact sur les chameaux sauvages et leur habitat.

Espèce

  • Chameau de Bactriane

Contexte

Le chameau sauvage de Bactriane ne se trouve que dans quelques populations fragmentées dans le nord-ouest de la Chine et le sud-ouest de la Mongolie. Ce chameau à deux bosses est superbement adapté au rude désert de Gobi, où la végétation est clairsemée, les sources d’eau sont limitées et les températures varient de -40°C à 40°C. Les individus mangent des épines et des plantes sèches et salées, que les autres herbivores évitent. Ils peuvent passer plusieurs jours d’affilée sans se nourrir et, lorsqu’ils accèdent à une source d’eau, ils peuvent boire jusqu’à 57 litres en une seule fois. Les chameaux sauvages et leurs parents se distinguent de tous les autres mammifères par la forme ovale (et non circulaire) de leurs globules rouges. Ils produisent une protéine dans leur lait qui pourrait être utilisée pour traiter le diabète chez l’homme, et ce sont les seuls mammifères terrestres qui peuvent boire de l’eau salée ou saumâtre, apparemment sans effets néfastes.

Actions

EDGE a soutenu deux boursiers pour recueillir des informations sur les impacts relatifs de la perte d’habitat, de la chasse, de l’hybridation avec les chameaux domestiques, de l’empoisonnement et de la sécheresse sur les chameaux sauvages de Bactriane dans la réserve naturelle nationale de Lop Nur, en Chine, et dans la zone de protection spéciale A du Grand Gobi, en Mongolie. Les informations recueillies éclairent l’élaboration d’une stratégie de conservation à long terme qui apportera des avantages à la fois aux chameaux sauvages et aux habitants humains de l’écosystème rude du désert.

Galerie

Réalisations

Examen du statut effectué pour les chameaux sauvages. en Mongolie

Atelier des parties prenantes pour développer la première stratégie de conservation du chameau sauvage en Mongolie

Bourses associées

  • Adiya. Yadamsuren
  • Yuan Lei

Collaborateurs et soutiens


  • La Charité de l’épicier


  • Prince Bernhard. Fondation pour la nature


  • Initiative Darwin

Postes de blog connexes

28.01.2008

Surveillance des chameaux sauvages de Bactriane

Notre boursier EDGE mongol Adiya vient de nous envoyer un blog sur le projet sur lequel il travaille en collaboration avec des chercheurs du Denver…

Lire la suiteAccueil

08.05.2008

Surveillance des chameaux de Bactriane sauvages en Chine

Yuanlei, notre boursier EDGE chinois, nous a récemment envoyé cette mise à jour de son travail sur le chameau de Bactriane en danger critique d’extinction, juste avant de partir…

Read moreabout Home

11.09.2007

Un pas de plus vers les chameaux sauvages de Chine

Yuan Lei se prépare actuellement à aller sur le terrain pour commencer ses recherches sur les principales menaces qui pèsent sur la population de chameaux sauvages de Bactriane…

Read moreabout Home

24.05.2008

Mise à jour du chameau de Bactriane – Expédition de terrain à Gobi B

Adiya est notre boursier EDGE mongol qui étudie le chameau sauvage de Bactriane. Du 19 au 28 avril de cette année, il est parti en expédition…

Lire la suiteAccueil

20.02.2008

Aire protégée du Grand Gobi & enquête sur la zone tampon

Adiya Yadamsuren, notre boursier EDGE chameau de Bactriane mongol vient de terminer ses enquêtes dans la zone tampon de l’aire protégée A du Grand Gobi en…

En savoir plus Accueil

24.06.2008

Quatre veaux de chameaux de Bactriane sont nés

En début d’année, notre boursier EDGE mongol travaillant sur le chameau de Bactriane, Adiya, et John Hare de la Wild Camel Protection Foundation (WCPF) ont visité…

Lire la suite de Home

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.