Les émotions sont souvent difficiles à comprendre et à interpréter, même sur une personne sans trouble. Il est donc normal d’avoir quelques difficultés à comprendre les émotions transmises par une personne qui fonctionne différemment de vous, ou qui présente un trouble tel que le trouble du spectre autistique (TSA).

Cela ne veut pas dire que vous ne pourrez pas comprendre et interpréter les émotions des autres, il faut juste prendre le temps d’identifier les codes et de décrypter les différentes émotions. Pour ce faire, nous avons préparé un article vous donnant de nombreux conseils et suggestions pour comprendre les émotions. Alors, n’attendez plus pour poursuivre votre lecture et en savoir plus !

L’EXPRESSION DE VARIANTES ÉMOTIONS

Il n’est jamais facile de reconnaître et d’interpréter correctement les émotions, même les siennes. Une personne autiste a également des difficultés à exprimer ses sentiments de la bonne manière et à les partager de façon appropriée. Qu’une personne soit autiste ou non, elle devra passer par des étapes spécifiques pour exprimer une émotion de la bonne manière.

Vous pouvez transmettre des émotions à partir des expressions faciales, des mouvements et positions du corps, ou même du son de votre voix. La façon d’exprimer les sentiments peut être plus ou moins complexe et vous y travaillez sans vous en rendre compte depuis votre naissance, tout comme une personne autiste même si l’évolution diffère.

L’ÉMOTION CHEZ UNE PERSONNE AUTISTIQUE

Une personne autiste ressentira des émotions et voudra les communiquer à son entourage. Cependant, il n’est pas rare de rencontrer des difficultés à s’exprimer. En effet, les personnes atteintes de troubles du spectre autistique rencontreront certains obstacles pour reconnaître les différentes expressions faciales. Elles auront également des difficultés à communiquer en imitant les expressions émotionnelles des autres, ce qui les empêchera de comprendre leurs propres émotions et de les interpréter de la bonne manière jour après jour.

Il faut donc être conscient que les codes émotionnels d’une personne autiste sont différents, et qu’il n’est pas facile pour tout le monde de comprendre la façon dont les émotions sont exprimées. Il faut de la patience et de l’observation pour interpréter correctement chaque signe.

Les personnes autistes reconnaîtront différentes émotions de plusieurs manières et certaines seront plus difficiles à analyser que d’autres. Il ne faut donc pas s’étonner que les personnes autistes soient maladroites dans l’expression de certaines émotions tout au long de leur vie.

DÉCOMPRENDRE LES DIFFÉRENTES ÉMOTIONS

Pour comprendre vos émotions, vous mettez des mots et des habitudes dessus. Il en va de même pour les émotions des personnes autistes, même si les codes sont différents. En effet, un bébé autiste va se développer d’une certaine manière et il va apprendre à exprimer ses émotions de façon distincte. Nous pouvons souvent voir des similitudes avec le développement d’un bébé typique lorsque nous analysons le développement émotionnel d’une personne atteinte d’un trouble du spectre autistique.

Même si les émotions se transmettent par les gestes en grandissant, il existe souvent des obstacles à la verbalisation de certains sentiments. Ce problème amène souvent les gens à croire qu’une personne autiste sera dépourvue de sentiments alors que cette idée est totalement fausse.

Il est donc important d’être conscient qu’une personne autiste aura souvent du mal à verbaliser efficacement ce qu’elle ressent, et cette gêne peut rapidement devenir envahissante. La personne autiste rencontrera donc des obstacles pour interagir avec les autres car leurs codes seront différents. Il est important de prendre le temps d’écouter une personne autiste, de prendre le temps de comprendre ses codes, son langage. Cela vous permettra de lire correctement les émotions et de réagir de la bonne manière. Sans oublier qu’une personne autiste qui sera comprise, pourra plus facilement prendre confiance en elle et tenter de développer son langage émotionnel pour aller encore plus loin dans les échanges.

Vous devrez donc apprendre à lire les émotions et à aider votre interlocuteur à lire également vos sentiments. Les personnes autistes analyseront souvent les émotions différemment et interpréteront mal vos émotions, ce qui peut être déroutant. Elles prendront le temps de relever les défis pour mieux gérer leur compréhension des autres, tout en profitant de votre patience pour se sentir comprises par une autre personne. Cela nécessitera de la patience.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.