Stress et information sur les surrénales

Que vous l’appeliez fatigue surrénalienne ou insuffisance surrénalienne, nous savons qu’elle est fréquente chez les athlètes. L’insuffisance surrénale est le terme que nous préférons utiliser car il décrit la condition dans laquelle la production d’hormones par les glandes surrénales n’est pas équilibrée en essayant de contrer les différents types de facteurs de stress rencontrés au quotidien. Les glandes surrénales, également appelées « glandes du stress », permettent à l’organisme de faire face au stress et de survivre. En forme de deux petites pyramides, elles se situent au-dessus des reins et, à partir de cet emplacement central, elles mobilisent la réponse aux changements de notre environnement. Le stress social, professionnel, émotionnel, physique et nutritionnel se présente sous de nombreuses formes et c’est le rôle des surrénales d’aider l’organisme à s’adapter à ces situations stressantes. Elles y parviennent en sécrétant des hormones clés. Spécifiques aux tests que nous proposons chez eNRG Performance, celles-ci comprennent les suivantes :

  1. Cortisol
    • La principale hormone du stress qui règle avec précision notre réponse au stress de la vie quotidienne.
  2. DHEA
    • L’une des hormones les plus abondantes dans le corps, et un précurseur des œstrogènes et de la testostérone ; équilibre également certains des effets négatifs d’un taux élevé de cortisol.

Lorsque les surrénales fonctionnent en équilibre et sont capables de produire les bonnes quantités d’hormones, il n’y a généralement pas de symptômes. Les hormones produites par les glandes surrénales ont un impact sur à peu près tous les processus de l’organisme, de la production d’énergie à l’activité immunitaire en passant par l’entretien et la réparation des cellules. Elles sont des régulateurs clés du glucose, de l’insuline et de l’inflammation, et jouent un rôle majeur dans la construction osseuse et musculaire, l’humeur et la concentration mentale, l’endurance, la libido et les cycles de sommeil.

Des glandes surrénales déséquilibrées peuvent entraîner des taux de cortisol élevés ou faibles. Un taux élevé de cortisol peut entraîner des insomnies, de l’anxiété, des envies de sucre, une sensation de fatigue mais d’excitation, une augmentation de la graisse du ventre et une perte osseuse. Un faible taux de cortisol peut entraîner une fatigue chronique, un manque d’énergie, des envies de nourriture et de sucre, une mauvaise tolérance à l’exercice ou une mauvaise récupération, ainsi qu’une faible réserve immunitaire. Un déséquilibre des glandes surrénales peut également entraîner des taux de DHEA faibles ou élevés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.