La fibrillation auriculaire (FA) a été traitée par des chocs à courant continu délivrés par voie transthoracique, mais chez 5 à 30 % des patients, ces procédures ne parviennent pas à rétablir le rythme sinusal (RS). Nous avons émis l’hypothèse que l’application d’ondes de choc de haute énergie au niveau de la poitrine pourrait pallier la pénétration inadéquate du choc électrique dans l’oreillette. Le but de cette étude était d’évaluer l’efficacité d’un choc externe à haute énergie pour le traitement de la FA réfractaire coexistant avec une maladie cardiovasculaire en utilisant un double défibrillateur externe synchronisé. Quinze patients (âge moyen de 65 +/- 8 ans) présentant une FA réfractaire à une cardioversion DC (CV) standard ont reçu un choc DC à plus haute énergie en utilisant un double défibrillateur externe. Tous les patients présentaient une cardiopathie concomitante. La warfarine et l’amiodarone (600 mg/jour) ont été administrés pendant au moins trois semaines avant la cardioversion DC. La sédation a été réalisée avec du midazolam en IV. Deux palettes de défibrillateur ont été positionnées sur la paroi thoracique antérieure et postérieure en position de décubitus latéral droit. Les défibrillateurs ont été synchronisés sur les ondes R et simultanément 720 joules d’énergie ont été administrés aux patients. L’amiodarone (200 mg/jour) a été administrée en continu après le choc DC pour maintenir le RS. Le rythme sinusal a été obtenu chez 13 patients. Le rythme sinusal a persisté chez 11 patients pendant six mois. Les fractions MB de la créatine kinase étaient normales à 4 (22 +/- 4 UI/L) et 12 heures (18 +/- 4 UI/L). Aucun des patients n’a développé un compromis hémodynamique significatif ou une insuffisance cardiaque congestive, un bloc AV supérieur, un accident vasculaire cérébral ou des événements cérébraux ischémiques transitoires. Les résultats indiquent que l’application de chocs DC de plus haute énergie à l’aide d’un double défibrillateur externe est une méthode efficace et sûre pour la cardioversion de la FA réfractaire. Nous pensons que cette procédure devrait être réalisée avant la cardioversion auriculaire interne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.